Démarche artistique

Hajar El Moustaassim vient d’une culture mixte à la fois générale, locale et particulière ce qui caractérise la personnalité Marrakchi, elle s’a permis d’introduire un ensemble d’éléments externes et insolite de son propre entourage culturel et environnemental.
Hajar ose avoir un champ vaste du MOUVEMENT DE LIBÉRATION DE LA FEMME: Elle adore mixer différents éléments dans ses oeuvres, par exemple portrait/Bicyclette, femme / architecture, silhouette/instrument qui peut sous titrer le duel, la cycliste, le mur d’une femme, new woman, et la cohabitation avec la société. Mais, elle priorise de laisser l’imagination du regardeur travailler pour se créer lui-même l’histoire qu’il veut bien y voir.
Hajar entreprend aussi une série sur l’histoire du cyclisme. Elle adore le côté féministe et de pouvoir interpréter l’espoir d’une femme indépendante éduquée qui a une carrière hors de la maison, qui prend des décisions par elle-même. L’histoire des femmes et du cyclisme est fertile et inspirante, autour du monde, des femmes à laquelle elles rêvaient

Une autre collection, «Eberdan» le travail est une réflexion autour de l’homme contemporain qui évolue dans une société mondialisée, basée essentiellement sur la consommation de masse et de standardisation, ce qu’elle propose à travers cette recherche c’est de repense le choix de notre vêtement car cette deuxième peau n’est pas vide de sens, mais véhicule plusieurs message, elle définit aux yeux des autres ce que nous sommes et à quoi nous appartenons.

Elle travaille sur les vêtements comme un support d’expression et de création artistique au même niveau que d’autre supports, et de pratiquer les caractéristique plastique et artistique tels que couper, déchirer, superposer, juxtaposer, manipuler, et créer des formes et des volumes; mixer les texture et les couleurs, tout comme remodeler une sculpture.

Dans son travail, il y a un mélange de figuratif et d’abstraction. Cette artiste propose un univers de déconstruction où cohabitent le dessin, spatule, collage et peinture, numérique, gravure, photographie et le stylisme. On obtient une oeuvre dynamique et gestuelle. Ces oeuvres sont inspirés par ses voyages, sa culture, son entourage, l’environnement et les actualités.